Aides à l'embauche - Plan de relance

Apprentissage

Création d’une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu’au niveau master et pour toutes les entreprises

Aide financière de (par contrat préparant à un diplôme jusqu’au master) :

  • 5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans 
  • 8 000 euros pour un apprenti majeur 

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide sera versée :

  • aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition 
  • aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021, selon des modalités définies pas décret (faute de quoi il faudra rembourser les sommes perçues.)

Avec cette mesure, pour les entreprises, le coût du recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage représente un faible reste à charge – voire quasi-nul – pour la 1e année de contrat.

 Prolongation à 6 mois du délai de signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise

Pour les jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, un délai de 6 mois leur est accordé pour trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage.

Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant). Durant cette période, le CFA est financé pour assurer son accueil.

Aides à l'embauche

Plan #1jeune1solution

"Aucun jeune sans solution", ce plan vise à ce que chaque jeune puisse trouver sa place dans la société.

Parmi les mesures du plan Plan jeunes "1 jeune, 1 solution" pour accompagner les 16-25 ans, la possibilité notamment :

  • de bénéficier d’une aide au recrutement de 4 000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021 ;
  • des formations vers les métiers d’avenir pour 200000 jeunes ;
  • des parcours d’insertion sur mesure pour les jeunes éloignés de l’emploi.

Voir le dossier de presse complet

REPRISE: BOOSTER SON ACTIVITÉ

La banque des territoires (caisse des dépôts) au coeur de la relance dans l'Ain

La banque des territoires intervient en tant qu’investisseur immobilier, en neuf ou en réhabilitation.

  • Portage des murs des opérations industrielles, tertiaires, touristiques (hôtels, résidences de tourisme, immobilier de loisirs) pour faciliter la sortie des projets. Mais aussi dans le domaine des énergies renouvelables, des infrastructures, du numérique et de l’économie mixte.
  • Opérations dont le coût total de l’immobilier est de 2 M€ minimum. Il s’agit de prises de participations en fonds propres dans une société ad hoc et non de subventions.
  • Les porteurs de projet peuvent être co-propriétaires de la société en même temps que locataire ou exploitant, avec une faculté de rachat de parts à des conditions définies dès le début du projet.

06 88 21 33 20

Protocole de Déconfinement

Protocole officiel

Aide en expertise juridique, sociale et technique pour la reprise des activités de votre entreprise. 

Cette action s'adresse aux TPE et PME du secteur de la Plasturgie et des Composites de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle vous permet de : 

  • Définir des priorités de reprise ou d'adaptation de l'activité incluant les moyens humains et matériels à mettre en oeuvre (HSE et technique)
  • Evaluer chaque risque et définir la criticité des moyens humains et financiers(Juridique et RH)

Inscription ICI

Organisation de la vie quotidienne

Document de ce qui sera autorisé ou non

Eviter les risques de légionellose

Recommandations de l'ARS pour éviter la légionellose.

Il est recommandé:

  • de faire couler 5mn l'eau froide et10 à 30mn l'eau chaude
  • Détartrer les robinets

SOUTIEN POUR LES ENTREPRISES

AIDES GLOBALES

Report et annulation de la CFE & CVAE

  • Les reports seront accordées sur simple demande
  • Les remises ne seront accordées que si l’entreprise justifie de réelles difficultés financières, qu’un simple report de paiement ne suffirait pas à surmonter : CA  en baisse significative par rapport à N-1, présence d’autres dettes à honorer qui entraînent l’impossibilité de paiement, trésorerie à un niveau particulièrement bas…

Les demandes se font ICI

Vous êtes chef de TPE, micro-entrepreneur, indépendant ou profession libérale:

  • Vos salariés ont le droit au chômage partiel : entre 100% et 84% du salaire net, remboursés intégralement par l’État à l’entreprise jusqu’à 4.5 SMIC (Demande ici)
  • Vous pouvez suspendre le paiement de vos cotisations sociales et impôts directs, de votre loyer et de vos factures d’eau, d’électricité et de gaz
  • Vous pouvez solliciter une aide allant jusqu’à 1500€ (demandez-là ici)2000€ supplémentaires seront accordés par la région si vous employez des salariés et que vous risquez de vous trouver en cessation de paiement (5000€ selon CA) Info ici
  • Vous pouvez solliciter auprès de votre banque un prêt garanti par l’État pour soutenir votre trésorerie. Info iciSi vous avez au moins un salarié, vous pouvez bénéficier du prêt AURA (10 à 100K€ pour soutenir votre trésorerie) Info ici

Vous dirigez une PME:

  • Vos salariés ont le droit au chômage partiel : entre 100% et 84% du salaire net, remboursés intégralement par l’État à l’entreprise jusqu’à 4.5 SMIC (Demande ici)
  • Vous pouvez suspendre si besoin le paiement de vos cotisations sociales et impôts directs
  • Vous pouvez solliciter auprès de votre banque un prêt garanti par l’État pour soutenir votre trésorerie.   Info iciSi vous avez au moins un salarié, vous pouvez bénéficier du prêt AURA (10 à 100K€ pour soutenir votre trésorerie) Info ici

Vous avez moins de 11 salariés et votre chiffre d’affaires a baissé d’au moins 50% ? 

  • Vous pouvez suspendre votre loyer, votre facture d’eau, d’électricité et de gaz(Info ici: Loi n2020-290 23/03/2020, Art 11, Alinéa G) Dans les autres cas, vous pouvez solliciter votre bailleur ou votre fournisseur pour obtenir cette suspension au cas par cas
  • Vous pouvez solliciter une aide allant jusqu’à 1500€  (demandez-là ici)2000€ supplémentaires seront accordés par la région si vous employez des salariés et que vous risquez de vous trouver en cessation de paiement. Info ici

Vous êtes chef d’entreprise et vous ne pouvez pas mettre en place les mesures de protection nécessaires

  • Vos salariés ont le droit au chômage partiel : entre 100% et 84% du salaire net, remboursés intégralement par l’État à l’entreprise jusqu’à 4.5 SMIC (Demande ici)
  • Vous pouvez solliciter auprès de votre banque un prêt garanti par l’État pour soutenir votre trésorerie.   Info ici Si vous avez au moins un salarié, vous pouvez bénéficier du prêt AURA (10 à 100K€ pour soutenir votre trésorerie) Info ici

Vous avez moins de 11 salariés et votre chiffre d’affaires a baissé d’au moins 50% ? 

  • Vous pouvez suspendre votre loyer, votre facture d’eau, d’électricité et de gaz(Info ici: Loi n2020-290 23/03/2020, Art 11, Alinéa G). Dans les autres cas, vous pouvez solliciter votre bailleur ou votre fournisseur pour obtenir cette suspension au cas par cas
  • Vous pouvez solliciter une aide allant jusqu’à 1500€  (demandez-là ici)2000€ supplémentaires seront accordés par les régions si vous employez des salariés et que vous risquez de vous trouver en cessation de paiement.Info ici

AIDES SPÉCIFIQUES

COMMERÇANTS DE LA PLASTICS VALLÉE, VOUS AVEZ BESOIN D'AIDE?

  • Rapprochez-vous du Pôle du Commerce, même si vous n'en n'êtes pas adhérents. Des aides supplémentaires peuvent être disponibles.

06.25.35.11.94

Pharmacies et commerçants : achat d'écran plexiglas

  • Une aide de 500 euros est accordée aux pharmacies et aux petits commerces de proximité en activité pendant cette crise sanitaire afin qu’ils puissent équiper leurs comptoirs de vente de plexiglas de protection. Cette aide concerne tous les métiers de l’artisanat utiles à nos concitoyens (boulangeries, pâtisseries, boucherie…s) ainsi que les commerces de proximité (épiceries, commerce de vrac, bureau de tabac…). Demande ici

VOUS ÊTES AGRICULTEUR ET VOUS ÊTES CONCERNÉ PAR UNE BAISSE D’ACTIVITÉ À CAUSE DE L’ÉPIDÉMIE DU COVID-19

  • Vos salariés ont le droit au chômage partiel : ils toucheront entre 100% et 84% de leur salaire net selon leur niveau de salaire, remboursés intégralement par l’État à l’entreprise jusqu’à 4.5 SMIC (Demande ici)
  • Vous pouvez suspendre si besoin vos cotisations sociales et impôts directs
  • Vous pouvez solliciter auprès de votre banque un prêt garanti par l’État pour soutenir votre trésorerie.  Info ici

Si vous avez moins de 11 salariés et vous avez connu une baisse de chiffre d’affaires de plus de 50 % : 

  • Vous pouvez suspendre votre loyer et vos factures d’eau, d’électricité et de gaz
  • Vous pouvez solliciter une aide allant jusqu’à 1500€  (demandez-là ici)2000€ supplémentaires seront accordés par les régions si vous employez des salariés et que vous risquez de vous trouver en cessation de paiement. Info ici

VOUS TRAVAILLEZ DANS UN SERVICE À LA PERSONNE ET VOUS NE POUVEZ PLUS EXERCER VOTRE ACTIVITÉ DURANT LE CONFINEMENT. L’ÉTAT VOUS PROTÈGE :

  • Un dispositif d’indemnisation est mis en place : votre employeur vous versera 80% du montant net des heures non réalisées. Ce montant lui sera intégralement remboursé, directement sur son compte en banque.

AIDES POUR LE SECTEUR DU TOURISME, DE L'EVENEMENTIEL SPORTIF & CULTUREL

  • Maintien de l'activité partielle jusque fin 2020.
  • Prolongation du fonds de solidarité : son accès sera élargi à des entreprises de plus grande taille, celles qui ont jusqu’à 20 salariés et jusqu’à 2 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’aide à laquelle il pourra donner droit sera augmentée jusqu’à 10 000 €. (info ici)
  • Exonération des cotisations sociales (pour les TPE/PME) de Mai à Juin (exonération automatique).
  • Annulation des loyers d'occupation du domaine public, Allègement possible de la taxe de séjour et de la CFE 
  • Mise en place d'un prêt garanti par l'Etat (PGE) saison (info ici)
  • Guichet unique numérique: ici
  • Augmentation du plafond des tickets restaurants de 19 à 38€ jusque fin 2020 et UNIQUEMENT dans les restaurants
  • Fonds d'urgence Tourisme de la région AURa: cette aide s'adresse aux entreprises de moins de 10 ETP (Micro entreprise, TPE ), aux SCI et Associations de droit privé ayant contracté un ou plusieurs emprunts relatifs à des investissement liés à l'activité touristique. Info ici

INFO AIDES

Vers le site de l'Elysée (aides globales de l'Etat)

Vers le site de la région AURA (aides additionnelles par secteurs)

INFORMATIONS ET CONTACTS

  • Point épidémiologique sur Santé publique France ICI
  • Site info du gouvernement & numéros utiles ICI

Numéro vert Région AURA:

0805 38 38 69

Cellule d'Accompagnement Conjoncture Economique CCI de l'Ain:

04 74 32 13 00

DIRECCTE:

04 72 68 29 69

BPI:

09 69 37 02 40

Santé économique de la Plastics Vallée

Il est compliqué d'avoir des données pour un bassin d'emploi car bien souvent les statistiques se basent sur le périmètre d'un département. Le service du développement économique de Haut-Bugey Agglomération  a mis en place deux questionnaires afin de suivre au plus près la santé économique de ses entreprises:

  • Le premier a été mis en place pendant la période du confinement
  • Le second au lendemain du déconfinement

Pour plus de questions, contactez-nous:

Questionnaire sur la santé économique du Haut Bugey Avril 2020

Situation géographique des répondants 

  • 38% Oyonnax &Veyziat
  • 12,5% Montréal-la-cluse/Port/brion
  • 11% Bellignat
  • 7 ,5% Arbent
  • 4% Izernore
  • 25% Reste de HBA
  • 2% hors HBA 

Secteur d’activité principal

  • 16,5% Plasturgie/autre
  • 10% Petits commerces
  • 10% d’artisans
  • 8,5% BTP
  • 7,5% Industrie autre
  • 6% Mouliste
  • 4,5% Métallurgie
  • 4,5% Commerce/grande surface
  • 4,5% Plasturgie/automobile
  • 4% Plasturgie/cosmétique
  • 3% bois
  • 21% Autre

43% de répondants issus de l’industrie.

Comment avez-vous organisé votre travail ?

  • 30% des répondants ont cessé leur activité
  • 22% des répondants travaillent « normalement »
  • 9,5% des répondant travaillent en Home Office.
  • 38,5% des répondants ont une activité partielle 

Avez-vous eu recours au chômage ?

  • 53% de chômage partiel
  • 17% les employés travaillent tous
  • 7,5% chômage technique (à 100%)
  • 22,5% des répondants sont dans une situation autre : attente de chômage, travailleur indépendant, chômage puis reprise.

Dans l’industrie : on remarque 46% des entreprises qui fonctionnent normalement, 44% en activité partielle et 10% sont arrêtées.

Dans le BTP : un tiers est à l’arrêt, un tiers travaille normalement, un tiers est en activité partielle.

Envisagez-vous un arrêt total dans les jours à venir ?

  • 69% NON
  • 31% OUI

 Avez-vous demandé le report de vos charges (fiscales ou salariales) ?

  • 52,5% OUI
  • 47,5% NON

 La crise sanitaire impacte-elle votre business ?

  • 73% OUI, beaucoup 
  • 17% OUI, un peu
  • 8% NON, pas encore, mais nous prévoyons une baisse plus tard
  • 2% NON, au contraire, nous avons pu saisir une opportunité 

QUESTIONNAIRE SUR LA SANTÉ ÉCONOMIQUE DU HAUT BUGEY Mai 2020 (post-confinement) 

Situation géographique des répondants 

  • 51,9% Oyonnax &Veyziat
  • 16.7% Reste de HBA
  • 9.3% Arbent
  • 7.4% Montréal-la-cluse/Port/brion
  • 5.6% Bellignat
  • 3% Izernore
  • 3.8% hors HBA  

Secteur d’activité principal

  • 16.7% Autre 
  • 13% Plasturgie/autre
  • 13% Petits commerces
  • 11.1% Industrie autre
  • 11.1% Plasturgie/cosmétique
  • 9.3% BTP
  • 5.6% Mouliste
  • 5.6% bois
  • 3.7% d’artisans
  • 3.7% support à l’industrie
  • 3.7% Commerce/grande surface
  • 1.9% Plasturgie/automobile

42.7% de répondants issus de l’industrie. 

Quel a été l’impact de la crise à aujourd’hui sur votre business ?

  • 44.4% Perte supérieure à 50% de CA
  • 33.3% Perte de 20 à 30% de CA
  • 13% perte de moins de 20%
  • 5.6% Pas d’impact
  • 3.7% Au contraire, mon activité à été boostée  

Avez-vous bénéficié du chômage partiel ?

  • 64.8% OUI
  • 35.2% NON  

Avez-vous bénéficié du report de charges ?

  • 54.9% NON
  • 45.1% OUI 

 Avez-vous bénéficié de subventions ou d’aides ?

  • 66% NON
  • 34% OUI 

 Si oui, lesquelles

  • 1500€ du fonds de solidarité
  • Prêt BPI
  • Suspension de loyer
  • Aide région
  • PGE
  • Report de mensualités de crédit  

Comment travaillez vous depuis le 11 Mai ?

  • 34% Activité partielle
  • 34% Nous n’avons jamais cessé de travailler
  • 11.3% Activité toujours arrêtée
  • 7.6% reprise du travail après fermeture
  • Le reste : soldes CP, télétravail…. 

 Avez-vous facilement mis en place les mesures de distanciation et d’hygiène ?

  • 81.5% OUI
  • 18.5% NON 

Comment percevez-vous les mois à venir ?

  • 68.5% Activité ralentie
  • 16.7% Retour à la « normale »
  • 9.3% Activité arrêtée
  • 5.6 % Hausse d’activité 

 Avez-vous été accompagné ?

  • 70.6% NON
  • 29.4% OUI  

 Par quel biais ?

  • Syndicats professionnels
  • Fédérations
  • Banques
  • Groupe
  • CCI
  • Comptable
  • Direccte